La place de parking ou l’investissement locatif facile !

La rentrée des bilans étant passée pour les investisseurs, vous noterez une baisse de rendement dans tout les domaines, qu’il s’agisse de locations de biens, de votre livret  A ou de votre assurance vie, la rémunération n’était pas forcement celle attendue…. Toutefois, certains placements ont la côte et les places de box et parking sont au top de la liste.

Petit investissement, grande perspective ! Et pour cause ! Acheter une place de stationnement sans pour autant acheter l’appartement qui va avec, assurera au riverain une place pour se garer et pour l’investisseur un locataire dans le besoin.

Les places de parking sont devenues un besoin nécessaire pour tous les conducteurs. En effet, se garer quand on a une voiture est plus qu’un simple besoin, c’est un mal nécessaire pour ne pas avoir à écoper d’une amende de plus en plus onéreuse surtout dans les grandes villes. Certains promoteurs immobilier vont jusqu’à construire des parkings au lieu de faire pousser des immeubles tant l’investissement est rentable et peu couteux. L’assurance de trouver un locataire ou des conducteurs se garant à l’heure est évidente. Ce marché de niche peut rapporter jusqu’à 12% de rendement annuel. Cependant, il vaut mieux se prémunir de conseils avisés comme pour tout investissement afin d’atteindre la performance attendue.

Entre avantages…

Avec l’inflation des prix, et les réglementations qui ne cessent de se durcir, acheter un bien est devenu bien compliqué ! Regardez par exemple le cas des chambres de service dans les immeubles parisiens qu’on achetait pour des bouchées de pain. En effet les normes de surfaces d’habitabilité ne cessent d’évoluer. Le logement doit disposer au moins :
– soit, d’une pièce principale d’une surface habitable au moins égale à 9 m2 et d’une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 m,
– soit un volume habitable au moins égal à 20 m3.

Bref, certains investisseurs se retrouvent avec des logements d’une surface habitable inférieure aux normes de surface d’habitabilité. L’avantage des places de parking et box, c’est qu’il n’y a pas cette norme. De plus, les coûts à l’achat et à l’entretient sont faibles. Cependant nous vous conseillons de ne pas être radins pour la surface car les grosses voitures sont celles qui ont le plus besoin d’une place de parking, sans oublier qu’une place de parking fermée protège mieux la voiture. Aussi, pensez que vous pourrez pour 2000€ transformer votre place de parking en box. Cette transformation augmentera le prix de votre bien d’au moins 15%. Toutefois cette transformation est très réglementée avec notamment l’accord nécessaire de la copropriété. Evidement, le prix n’est pas le même en fonction de la ville, l’arrondissement ou encore le quartier. En toute logique, plus le quartier est fréquenté, plus le besoin et les places de stationnement sont recherchées. Un autre conseil ? Avant d’acheter, renseignez vous sur les zones géographiques à forte densité tel que capital et grandes agglomérations.

Et inconvénient…

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un bien habitable, il existe des frais notariés lors de l’acquisition. Clairement, c’est le double ! Notez la partie variable présente dans tout type de transactions immobilières avec notamment les frais d’enregistrement. Ajoutez à cela les frais fixes allant de 600 à 1200 euros. Un conseil ? conseil achetez si vous le pouvez, plusieurs places de parking de façon simultanée afin de limiter les frais.

Vous remarquerez que la catégorie « inconvénients » est au singulier. Effectivement, les frais de notaire sont le seul inconvénient. Une fois ces frais payés, reste que les avantages. A ceux cités plus haut, rajoutez les charges insignifiantes d’entretient. N’allons pas vite en besogne et notez qu’il y a les charges de copropriété que vous serez probablement amenés à payer. Un autre conseil ? Vérifiez le règlement de copropriété avant de signer quoi que ce soit.

….et encore avantage

Contrairement aux appartements mis en location, les places de parking sous soumis au code civil, c’est-à-dire qu’il n’y à pas de préavis ni de plafonnement de loyer. Autrement dit, au moindre impayé, vous avez la possibilité d’expulser votre locataire.

Enfin, nous sommes en France, par conséquent nous devons penser à la fiscalité ! Ici pas de surprises, comme tout bien loué, il est soumis au régime des revenus fonciers. Nous ne saurons que trop vous conseiller d’acheter à crédit afin de déduire les intérêts d’emprunts. Encore une fois, cette option vous permet d’acheter plusieurs places à la fois. Pas trop non plus car vous avez la possibilité d’opter pour le régime du micro-foncier et ainsi bénéficier d’un abattement de 30% si les loyers perçus sont inférieurs à 15 000€. N’oubliez pas de payer votre taxe foncière bien que minime puisqu’elle est indexée a la surface. Dernier petit conseil ? Vous pouvez créer une SCI qui regroupera vos places de parking et box.

L’investissement locatif? On dit oui, oui et oui! Surtout s’il s’agit d’une place de parking ou d’un box.

 M.Dussaud pour venteflashimmobilier.fr

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.