Investir dans l’immobilier locatif : neuf VS l’ancien

Acheter pour louer, l’investissement qui a la cote ! La pierre confirme son attrait auprès des investisseurs, et l’investissement locatif séduit, mais avant d’oser, les questions fusent. La conjoncture, les taux, mais surtout quel type de bien ? Plutôt dans le neuf ou dans l’ancien ?

En achetant un bien dont l’objectif premier est de produire des revenus locatifs, vous devez choisir l’option qui vous garantira la meilleure rentabilité immobilière. Vente Flash s’est penché pour vous sur la question et dissèque dans cet article les avantages et inconvénients de l’immobilier locatif dans le neuf ou dans l’ancien. Nous pèserons pour vous le pour et le contre mais à vous de faire votre choix selon vos besoins et possibilités.

Investir dans l’ancien c’est le choix de localisation

En achetant un logement ancien, vous multipliez vos chances d’avoir un bien dont la localisation sera idéale. En effet, les logements anciens se trouvent partout : d’Est en Ouest, du centre à la banlieue. La vie s’étant déjà développé autour, vous serez de facto proche des écoles, commerces et transports. De ce fait, le risque de voir votre logement vacant durant une longue durée entre deux locataires en sera minimisé. De plus, vous achèterez un bien qui est disponible aussitôt acheté. C’est un atout surtout s’il est impératif de louer ; pourquoi ? Parce que vous ne pouvez pas vous permettre aucune entrée de loyers alors que vous avez avancé de l’argent.

Les logements anciens s’achètent moins chers que les logements neufs. Cependant, les logements anciens ont des petites faiblesses.

Un logement ancien présente généralement quelques déficiences du point de vue de la conception : n’étant plus aux normes, vous devrez probablement prévoir des travaux pour pouvoir louer.  Qu’il s’agisse d’isolations thermique et phonique, d’installations de gaz et d’électricité, de normes handicapés ou simplement de peinture, en tant que propriétaire, vous êtes dans l’obligation de fournir un logement dont les normes d’habitabilité sont irréprochables. Toutefois, vous pouvez créer un déficit foncier déductible de vos revenus imposables si vous réalisez certains travaux.

Enfin, notez qu’a l’achat, vous paierez des frais de notaire élevés soit de de 7 à 8 %.

En investissant dans le neuf, c’est le choix du confort

Un des avantages d’un logement neuf, et non des moindres, c’est le confort qu’il assure et l’absence de travaux à exécuter. Certes, vous ne vivrez pas dans ce logement, mais prenez en compte qu’en tant que propriétaire, certains travaux vous incombent. En louant un logement neuf, vous avez la tranquillité de ne pas avoir à intervenir dans le logement, et donc, de faire des économies. Bénéficiant de la garantie biennale et décennale, votre logement sera assuré, en cas de désagrément, c’est donc le constructeur qui interviendra.

Les logements neufs se louent bien souvent plus chers.  Ceci s’explique par le fait que la plupart bénéficient d’un balcon et d’une place de parking, ce qui ajoute de la valeur au loyer.

Un autre avantage ? En effet, et c’est certainement là, celui qui attire le plus : la possibilité de profiter de la défiscalisation. En effet, en investissant dans un logement neuf, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt au titre du dispositif Pinel, mais également de frais de notaires réduits, de l’ordre de 2 à 3%.

Mais pour rester réaliste, les logements neufs ont aussi des petits inconvénients. Le principal est que vous allez devoir attendre entre quelques mois avant de pouvoir acquérir un bien neuf. De ce fait, vous ne percevrez aucun loyer durant ce délai, pourtant vous aurez avancé de l’argent pour l’achat. Cependant, en achetant un logement neuf, vous ne serez pas redevable de la taxe foncière durant les deux premières années.

Aujourd’hui, on estime que la rentabilité d’un investissement locatif varie entre 2,5 et 8,5 % avant impôt, selon le type de bien que vous mettez en location. Donc l’investissement locatif on dit oui ! Mais faîtes le bon choix…

M.Dussaud pour Vente Flash Immobilier

Partager cet article sur les réseaux sociaux ->Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

6 commentaires

  1. Fred Répondre

    Dans le neuf, le dispositif Pinel séduits les investisseurs. Dans l’ancien, les bailleurs sont plus timorés, surtout à Paris.

  2. Duroc J. Répondre

    Le neuf est plus favorisé que l’ancien sur le plan fiscal. Cependant, attention à la qualité de construction du neuf. Nul ne sait encore ce que donneront ces matériaux modernes dans trente ans… Privilégiez donc le haut-de-gamme.

  3. Thibault Répondre

    Pour être véritablement rentable et suffisamment sûr, l’investissement dans l’immobilier locatif doit être envisagé sur du long terme. L’objectif est en effet de percevoir des loyers pour augmenter ses revenus, mais aussi de miser sur la valorisation du bien. Il faut également tenir compte de l’imposition sur les plus-values lors de la revente, sachant que plus la durée de détention est longue, plus le montant de taxe à payer diminue.

  4. Ping : Investir dans l’immobilier locatif : neuf...

  5. snapback la Répondre

    Bonjour et bravo pour cette explication sur le « monde » du subohm. Je possède une box eleaf TC 40W et je souhaiterai me lancer dans le subohm avec le nouveau matériel de chez ASPIRE, le « CLEITO ». La résistance fournie avec le clearomiseur est donnée pour une utilisation entre 40 et 60W. Y-a-t-il un risque a utiliser ma box à un wattage inférieur a ces valeurs? Ou y-a-t-il un risque pour la resistance? Une perte de saveur? D’avance merci pour tes conseils. (Et bonne année!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.